Gouvernement du Canada Government of Canada
 Français Contact Us  Search  Canada Site
Canada 2004
Change resolution


Canada France 1604-2004
Canada France 1604-2004
Canada a space for imagination

Dieppe-Dieppe

Dieppe-Dieppe est une oeuvre théâtrale dont la création s’est échelonnée sur deux années. À l’approche du 60e anniversaire du débarquement meurtrier de Dieppe (Normandie) durant la deuxième Guerre mondiale, la ville de Dieppe au Nouveau-Brunswick a contacté au début de l’an 2000 l’artiste théâtral bien connu Marshall Button afin de lui demander d’écrire une nouvelle création. Monsieur Button était alors le directeur artistique du Théâtre Capitol, un centre des arts de la scène réputé pour son programme jeunesse de formation théâtrale jeunesse. Le concept original de cette nouvelle création était de produire une oeuvre bilingue multimédia mettant en vedette une distribution de comédiens et comédiennes professionnels reconnus, d’artistes en émergence, d’artistes de la communauté et d’étudiants. Au cours des deux années suivantes, l’oeuvre s’est développée en utilisant le programme de formation estivale et d’ateliers du Théâtre Capitol. Une première ébauche de la pièce fut complétée au début de 2002. Tout le matériel fut ensuite révisé et retravaillé au cours des deux mois qui suivirent. Une délégation de Dieppe au Nouveau-Brunswick s’est rendue à Dieppe en France afin d’assister à plusieurs événements officiels visant à commémorer l’anniversaire du débarquement. L’auteur de la pièce a fait partie de ce groupe et il a utilisé cette opportunité pour effectuer quelques recherches supplémentaires et des observations importantes sur la culture, le langage et la perspective des gens de la Normandie. De plus, des contacts inestimables ont été faits et certains de ceux-ci ont joué un rôle essentiel dans le développement de cette oeuvre, particulièrement en ce qui concerne la traduction ainsi que l’authenticité des références locales. Les répétitions se sont mis en branle au début du mois d’octobre avec comme objectif une présentation sur scène à la fin novembre. La version finale de la pièce est le reflet d’un phénomène théâtral néo-brunswickois unique, avec environ 50 % du contenu en français et 50 % en anglais. La distribution rassemblait cinq comédiens professionnels reconnus, quatre professionnels en émergence, quatre danseurs professionnels, quinze musiciens professionnels, cinq étudiants et huit comédiens de la communauté. Le projet a été réalisé avec un budget approximatif de 60 000 $. Se déroulant simultanément durant une soirée de solidarité pour l’achat d’obligations de la victoire au Nouveau-Brunswick et dans un cabaret en France à la veille du débarquement en Normandie, la pièce met en lumière les efforts des Néo-Brunswickois durant les années de guerre et la résistance française durant l’occupation nazie. Le spectacle fut présenté en primeur le 28 novembre 2002 et fut couronné de succès. En s’appuyant sur l’immense succès de sa présentation initiale, la possibilité d’une tournée à Dieppe en France a été soulevée. Des démarches ont déjà été entreprises par un comité en France pour accueillir la production en août 2003. Le concept serait de combiner des membres des communautés artistiques de chaque pays, par exemple un orchestre français serait utilisé en France et certains rôles seraient tenus par des comédiens français. Durant une récente visite du maire adjoint de Dieppe (France) au Nouveau-Brunswick, un plan a été mis en place pour un programme d’échange jeunesse dans le cadre duquel des jeunes de la France prendrait part au programme de formation jeunesse du Théâtre Capitol. Certains de ces jeunes participants pourraient ensuite faire partie de la production française de la pièce. Le Centre national des arts du Canada retravaillera en atelier le scénario à nouveau révisé en juin dans le cadre de leur programme « on the verge». Le spectacle serait ensuite prêt à être répété à la mi-juillet et à être présenté pour le 10 août. La création serait à l’affiche pour une semaine au Nouveau-Brunswick avec des représentations à Moncton, Dieppe, Fredericton et Saint-Jean avant de quitter pour l’Europe où elle serait présentée à Dieppe, Rouen, Le Havre et Newhaven en Grande-Bretagne. L’automne dernier, la production a été rendue possible grâce au financement du gouvernement du Canada, de la province du Nouveau-Brunswick, de la ville de Dieppe, du Théâtre Capitol et de la Corporation Cadillac Fairview. Une tournée réussie en France ne serait certainement pas possible sans un appui semblable, cette fois en provenance des deux côtés de l’Atlantique. Ceci constitue un projet unique qui témoigne non seulement de notre histoire commune, mais aussi de la manière dont nous nous décrivons nous-mêmes en tant que Néo-Brunswickois et Canadiens. Nous vous prions donc d’y accorder toute votre attention et votre considération.

 


Visit the website