Gouvernement du Canada Government of Canada
 English Contactez-nous  Recherche  Site du Canada
Canada 2004


Lisez les comptes rendu des ateliers :
Atelier 1
Atelier 2
Atelier 3
Atelier 4
Atelier 5
Atelier 6


Canada France 1604-2004
Canada un espace pour l'imagination
Compte-rendus des Ateliers de la Table de concertation sur la mobilité et les échanges de jeunes
Paris, le 5 février 2004

ATELIER 2
Les stages et les emplois en entreprises

Président: M. Jean-Paul Charié, Député du Loiret et Président de la Commission sur l’économie numérique
Rapporteur: Mme. Léa Soussana-Amar

Les échanges entre le Canada et la France ont toujours suscité beaucoup d'intérêt et ce, dans une optique de découvertes sociales, économiques, culturelles. Dépasser les frontières, apprendre à se connaître et découvrir les différentes opportunités qui s'offrent aux jeunes d'aujourd'hui et de demain, c'est comprendre la richesse de notre espace Canada-France.

Plusieurs questions ont été soulevées lors de l'atelier sur les stages et les emplois en entreprise:

- Quels sont les meilleurs partenaires susceptibles d'offrir des stages?
- Comment trouver des stagiaires et des entreprises prêtes à les accueillir?
- Doit-on opter pour des formations alternées (formation académique ou lycées professionnels avec semaine de stage au programme)?
- Doit-on parler de "rémunération" pour un emploi et de "gratification" pour un stage?
- Y-a-t-il pour les jeunes des deux pays un enjeu monétaire avant de prendre la décision de tenter l'expérience ailleurs?

Toutes ces questions amènent les différents participants de l'atelier à proposer des éléments de réponse.

A savoir:

Pour trouver davantage de stagiaires, sans doute faudrait-il créer un réseau tel des chambres consulaires, des fédérations de chambres de commerce qui auraient une base de données. Ce genre de regroupement permettrait de garantir la qualité des stages offerts aux jeunes. L'ensemble des participants notent qu'il existe beaucoup de Français qui optent pour des stages au Canada mais, peu de Canadiens choisissent d'effectuer un stage en France.

Pourquoi?
Il est proposé de rendre plus attrayante l'idée d'aller faire un stage en France pour les Canadiens afin de motiver leur arrivée en France. Il va sans dire qu'il faut s'assurer d'une égalité de traitement (tant au niveau des structures d'accueil qu'au niveau monétaire) pour le Canadien qui va en France que pour le Français qui arrive au Canada. D'autre part, les participants proposent de simplifier l'accès des Canadiens désireux de venir en France par une plus grande facilité administrative de la part des autorités françaises.

En somme:

  1. Permettre l'accès des jeunes entre les deux pays, c'est aussi faire connaître les possibilités d'échanges à travers des idées proposées:
    création d'un site internet, portail d'informations sur les stages disponibles dans les deux pays;
  2. recrutement de jeunes stagiaires sur les campus universitaires à travers des stands informatifs avec les possibilités de stages dans les deux pays;
  3. exprimer l'existence de ces échanges à travers les associations (étudiantes, universitaires, consulaires).

Les différents intervenants de l'atelier ont proposé de montrer combien nous sommes tous attachés à cet Accord entre le Gouvernement du Canada et le Gouvernement de la République Française relatif aux échanges de Jeunes.
Promouvoir, garantir, simplifier sont sans doute les termes clés qui ont rejailli de la discussion.

L'épinglette "1604-2004 Canada-France" qui nous a été distribuée et que nous avons tous arboré sur le revers gauche de notre veston témoigne combien ces deux pays sont si chers à notre cœur.


PS: A titre de suggestion personnelle, nous pourrions créer une ligne téléphonique Info-Stage (sur le modèle des lignes 1 800 qui existe au Canada).