Gouvernement du Canada Government of Canada
 English Contactez-nous  Recherche  Site du Canada
Canada 2004


Lisez les comptes rendu des ateliers :
Atelier 1
Atelier 2
Atelier 3
Atelier 4
Atelier 5
Atelier 6


Canada France 1604-2004
Canada un espace pour l'imagination
Compte-rendus des Ateliers de la Table de concertation sur la mobilité et les échanges de jeunes
Paris, le 5 février 2004

ATELIER 1
Le nouveau rôle des agences de coopération et des associations

Présidente: Mme Emmanuelle Peres, Secrétaire-Générale de l'OFQJ
Rapporteur: Mme Lyse Lefebvre-Guery Avocat au Barreau de Montréal et Secrétaire - Générale de l’Institut France-Canada


Les nombreux participants ont constaté la " nouvelle donne" en matière d'échanges et de stages. Ce nouvel accord permettra une augmentation sensible des permis de travail.
C'est le coté positif de cet accord et tous les participants s'en réjouissent

D'autre part, les modalités de mise en œuvre ne sont pas définis dans l'accord, donc il est proposé qu'il y ait une information claire et transparente sur les modalités de mise en œuvre à destination des organismes et associations, universités, i.e. de tous les acteurs impliqués.

IL FAUT:

a) un lexique pour définir les termes; ex: " jeunes professionnels "
" prévu " signifie -t- il obligatoire?

b) critères de sélection: nécessité de les connaître pour mieux les informer

c) répertoire des intervenants et/ou acteurs qui définissent leur mission et éventuellement leur nouveau rôle

d) réunion d'information à un rythme régulier entre les deux niveaux pour faciliter la mise en œuvre, afin de répondre mieux au jeunes et de s'adapter.

Au-delà des réunions, les acteurs feront remonter les dysfonctionnements concrets, au moyen de questions concrètes, circonstanciées, auprès de services d'immigration.

 

Le projet de la future base de données des stages a été présenté à l'ensemble des participants et a rencontré un vif intérêt et fera l'objet de consultations plus approfondies

Les participants sont très satisfaits de cet échange de vues et remercie Monsieur l'Ambassadeur et Monsieur Lonergan de cette initiative